Mon CV pour le blog du Chef Jésus

Publié le par Cuis'in:lesateliers

Mon CV pour le blog du Chef Jésus

Certains d’entre vous allez souvent me croiser dans les mois qui viennent, aussi je pense important de prendre le temps de me présenter : Nicolas Le Duigou, c’est breton !

Associé à Chef Jésus je vais consacrer plus de temps à l'entreprise “Cuis’in les ateliers".

En 1999, pendant une période de chômage j’ai utilisé mon “temps libre” pour créer une association. Le but était de sensibiliser la population au tri sélectif des déchets. Ce qui pour l'époque était novateur et me semblait et me semble encorne aujourd'hui nécessaire. Nous avons édité un dépliant tous les trois mois, recherché des sponsors, participé à la création d’un site internet. Ce qui pour l'époque coûtait une petite fortune, mais était très excitant.

Je suis entré à La Poste il y a 17 ans. Un travail à mi-temps, à St Nazaire qui me laissait tout le temps nécessaire d’aller me promener à la plage, m'occuper de l'association, et rénover ma maison avec des moyens “écolo”.

Je suis arrivé a bordeaux, il y a 9 ans à La Poste de Bégles qui ne me plaisait pas du tout. J’ai donc pris un congés sabbatique d’un an pour me refaire une santé et mettre en place des choses importantes. Non, je n’ai pas fait le tour du monde en bateau, comme on me l’a souvent demandé. Je voulais vivre cette expérience d'être son propre patron. Pour le côte plaisant j’ai aussi passé quatre mois d’hiver à Lacanau. Ce qui vaut tout les dépaysements du monde.

J’ai rencontré Jésus qui avait un poste de chef cuisinier dans une brasserie depuis 10 ans et qui voulait s'ouvrir vers de nouveaux horizons. A nous deux, nous avons créer une école de cuisine, rue Pelleport, du coté de la gare st jean à Bordeaux. Nos rôles de d'entrepreneurs étant bien identifiés, lui aux cours de cuisine et moi tout le reste.

J’ai repris mon métier de facteur à La Poste, à St Loubes, et j’ai aussi repris ce qui m'intéresse le plus : être journaliste environnemental pour le journal interne du groupe La Poste.

Aujourd'hui à 46 ans j’ai la chance d’avoir enfin pu obtenir une formation dans un domaine qui me convient : Qualité Sécurité et Environnement, au CESI de Blanquefort. J’ai bac+2, cette formation me permettra d’avoir un niveau bac+4. Le plus intéressant dans cette aventure est de retourner à l'école : se mettre à ré-apprendre pour se perfectionner, comprendre le vocabulaire lié au droit de l'environnement, pouvoir appréhender la manière de manager, élaborer un processus de qualité sans négliger la sécurité des hommes qui y travaillent.

Tout ceci est on ne peut plus compatible avec les activités croissantes de Chef Jésus. Je vais donc l’accompagner pendant deux ans, où chacun aura à découvrir de l’autre.

Commenter cet article